La grande île de l’Aber (5 ha), à deux pas du four à chaux de l’Aber (appelé aussi four à chaux de Rozan, du nom du village voisin, aujourd’hui disparu), devient presqu’île à marée basse (voir les horaires de marée ICI) et est accessible très facilement.

Elle s’avance largement dans la mer et, du fait de cette position stratégique (on voit toute la baie de Douarnenez), M. de Vauban l’a investie pour y construire un fort (1862) dont il reste des ruines. À son extrémité, vous verrez également de nombreuses traces d’installations militaires, dont beaucoup datant de la Seconde Guerre mondiale.

Mise à jour : 15 février 2012