16 août 2011

<carte_gis0|id_article=232|zoom=9|width=200px|height=150px|control_type=non>

Votre arrivée à L’Ile de Batz

DOUCE ENEZ VAZ

“Quand il pleut, je vais marcher sous la pluie. Quand il fait beau, l’air est bleu ciel. Il pleut souvent. La pluie ne tombe pas du nuage, c’est le nuage tout entier qui se promène au sol. Quand il pleut, je marche et j’ai faim. Je respire et j’ai envie de chanter…”
Jacques Henri Lartigue, Séjour à l’île de Batz, été 1920, éditions Les Murs d’Alysses

Votre escale

  • Repas au Village Vacances « Le Jardin Colonial ».

A Voir - A Faire

Du haut du phare, un vaste jardin potager

4 éclats blancs en 25 secondes. Situé à l’ouest de l’île, construit entre 1832 et 1836, le phare est automatisé en 1995. Après l’ascension des 198 marches, l’île nourricière se devine. Un quadrillage de champs bien entretenus, coupés au cordeau, une odeur d’échalotes qui chatouille les narines. De par son incroyable douceur, l’île vit de sa production de légumes primeurs cultivés par une vingtaine d’agriculteurs. Du haut du phare, l’île révèle sa véritable nature. Maritime, certes. Mais terrienne tout autant !

Ouverture du phare : Juillet et août : de 13h à 17h30
Avril à juin et septembre : le week-end de 14h à 17h
02 98 61 77 76

Jadis sous le sable, la chapelle Sainte Anne

Construite au XIIe siècle à proximité de l’ancien couvent fondé par Paul-Aurélien, la chapelle Sainte Anne, aux origines nommée Saint Paul, est ensevelie sous le sable entre le XVIe et le XVIIIe siècle. En 1980, les ruines de la chapelle sont consolidées et classées monument historique. Le dernier week-end de juillet, l’île célèbre le pardon de Sainte Anne, patronne des marins et de l’île. Feu de joie le samedi soir et messe en plein air le dimanche matin.

Le jardin Georges Delaselle, une petite oasis
Tamaris, agapanthes, cactées, palmiers débordent des jardins et témoignent de ce microclimat qui règne sur l’île de Batz. En 1897, inspiré et charmé, Georges Delaselle plante, à l’est de l’île, à la pointe de Penn ar C’hleguer, son jardin colonial. Aujourd’hui, propriété du Conservatoire du littoral, le jardin exotique comprend plus de 2000 espèces de tous les continents. La majorité des plantes proviennent de l’hémisphère sud : Chili, Afrique australe, Australie, Nouvelle-Zélande… Ouvert du 1er avril au 1er novembre / Fermé le mardi 02 98 61 75 65 ; www.jardin-georgesdelaselle.fr

La pomme de terre, reine des primeurs
"La pomme de terre de l’île de Batz est très bonne. Celle du continent n’a pas du tout le même goût. Chez nous, elle est plus "noisetée". Une saveur due, je pense, au terrain sablonneux et au goémon. C’est comme la vigne… selon les coteaux. Un bon produit, tu ne peux l’obtenir que sur un bon terrain." Jean Prigent, cultivateur biologique à la retraite

Liens utiles

www.jardin-georgesdelaselle.fr

Syndicat d’initiative - 29253 Ile de Batz 02 98 61 75 70 ; www.iledebatz.com

Mise à jour : 24 décembre 2016