29 juillet 2011

Votre arrivée à l’Aber Wrac’h

AU KOREJOU, CHEZ LES FAUCHEURS DE LA MER

« Sur toutes les dunes, des fours brûlaient, voilaient de leurs lourdes fumées la mer et les îles. Dans les éclaircies de ce brouillard opaque, des ombres se démenaient, apparaissaient, disparaissaient ; des fourches luisaient… Inquiétante fantasmagorie ! » observait, quelque peu éberlué, le chroniqueur Charles Le Goffic, dans la Revue des deux mondes en novembre 1906. Au Korejou, en ce pays de goémoniers, chaque été, la mémoire de ce temps est cultivée.

Votre escale

En soirée

  • Apéritif de fin de parcours.
  • webcam

Liens utiles

Mise à jour : 9 avril 2017